samedi 15 décembre 2018

Pétition France

Ecoutez les demandes des usagers en santé mentale.

Rien de ce qui nous concerne ne doit être décidé sans nous.

La participation des personnes avec handicap psychosocial à la politique de santé mentale est une obligation: ONU CDPH, article 33.3

Nous demandons les droits de l'homme en psychiatrie. La fin de la discrimination pour cause de handicap psychosocial.

Nous demandons un modèle du handicap basé sur les droits de l'homme: Nous ne sommes pas des maladies à soigner, nous sommes des êtres humains avec des droits à égalité avec les autres.

Nous ne sommes pas les boucs émissaires de tout ce qui ne va pas dans la société. Nous ne voulons pas d'une psychiatrie répressive et sécuritaire.

Nous voulons la fin des préjugés et des idées fausses, la fin de la peur, la fin de la psychophobie. La fin de l'amalgame entre pénal et psychiatrie. L'hopital n'est pas une prison. Non à la coercition. Non au punitif. Non à l'escalade de la violence. Non au fichage des personnes.

Nous demandons le Quality Rights Training de l'OMS pour que le personnel soit formé aux droits de l'homme.

Nous demandons des engagements effectifs pour faire appliquer cette convention ONU que la France a signée. Non à Oviedo.

La reconstruction de soi cela passe par le droit au consentement éclairé. Nous demandons le respect de nos décisions.

Nous demandons le droit d'être aidé dans la diminution et le sevrage des traitements et pas de refus ni d'incompétence.

Nous demandons l'abolition des traitements forcés et des hospitalisations forcées, conformément à la Convention Droits des Personnes Handicapées de l'ONU.

CG1 sur article 12. G-Article 14.

https://www.change.org/p/abolir-les-hospitalisations-forc%C3%A9es-et-traitements-forc%C3%A9s-en-application-de-la-convention-droits-des-personnes-handicap%C3%A9es-de-l-onu


https://www.change.org/p/abolir-les-hospitalisations-forc%C3%A9es-et-traitements-forc%C3%A9s-en-application-de-la-convention-droits-des-personnes-handicap%C3%A9es-de-l-onu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire