mardi 27 septembre 2016

Toronto 1982: Déclaration de principes de la 10 éme Conférence internationale sur les droits de l'homme et l'oppression psychiatrique, une traduction française.

Extrait des archives du journal Phoenix Rising:

A Toronto, Canada, le 14 à 18 mai 1982, la conférence a adopté les principes suivants:

The Tenth Annual International Conference on Human Rights and Psychiatric Oppression, held in Toronto, Canada on 14 to 18 May 1982 adopted the following principles:

  1. Nous nous opposons à toute intervention psychiatrique involontaire, y compris l'hospitalisation forcée et l'administration des procédés psychiatriques ( «traitements») par la force ou la contrainte ou sans le consentement éclairé.

    We oppose involuntary psychiatric intervention including civil commitment and the administration of psychiatric procedures ("treatments") by force or coercion or without informed consent.


  2. Nous nous opposons à toute intervention psychiatrique involontaire parce qu'il s'agit d'un acte contraire à l'éthique et un viol du droit constitutionnel à la liberté, à une procedure légale régulière et au droit à être laissé en paix.

    We oppose involuntary psychiatric intervention because it is an unethical and unconstitutional denial of freedom, due process and the right to he left alone.


  3. Nous nous opposons à toute intervention psychiatrique involontaire parce qu'elle est une violation du droit de l'individu à contrôler sa propre âme, son esprit et son corps.

    We oppose involuntary psychiatric intervention because it is a violation of the individual's right to control his or her own soul, mind and body.


  4. Nous nous opposons à tout procédé psychiatrique forcé telle qu'administration de drogues, électrochocs, psychochirurgie, contentions, isolement, et "modification du comportement oppositionnel."

    We oppose forced psychiatric procedures such as drugging electroshock, psychosurgery, restraints, solitary confinement, and "aversive behaviour modification."


  5. Nous nous opposons à tout procédé psychiatrique forcé parce que ceux-ci humilient, handicapent, blessent, incapacitent, et tuent les personnes.

    We oppose forced psychiatric procedures because they humiliate, debilitate, injure, incapacitate and kill people.


  6. Nous nous opposons à toute procédé psychiatrique forcé parce que ceux-ci sont au mieux du charlatanisme et au pire des tortures, qui peuvent causer et en fait réalisent des dommages graves et irréversibles à toute l'existence des personnes qui les subissent.

    We oppose forced psychiatric procedures because they are at best quackery and at worst tortures, which can and do cause severe and permanent harm to the total being of people subjected to them.


  7. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il est intrinsèquement tyrannique.

    We oppose the psychiatric system because it is inherently tyrannical.


  8. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il est une force de police parallèle extra-judiciaire qui supprime la dissidence culturelle et politique.

    We oppose the psychiatric system because it is an extra legal parallel police force which suppresses cultural and political dissent.



  9. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il punit les personnes qui ont eu ou prétendent avoir eu des expériences spirituelles et invalident ces expériences en les définissant comme des «symptômes» de la «maladie mentale».

    We oppose the psychiatric system because it punishes individuals who have had or claim to have had spiritual experiences and invalidates those experiences by defining them as "symptoms" of "mental illness."


  10. Nous nous opposons au système psychiatrique, car il utilise les signes extérieurs de la médecine et de la science pour masquer la fonction de contrôle social qu'elle dessert.

    We oppose the psychiatric system because it uses the trappings of medicine and science to mask the social-control function it serves.


  11. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il invalide les besoins réels des populations pauvres en offrant la protection sociale sous le couvert de "soins et traitements" psychiatriques.

    We oppose the psychiatric system because it invalidates the real needs of poor people by offering social welfare under the guise of psychiatric "care and treatment."


  12. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il se nourrit sur les pauvres et ceux qui n'ont pas le pouvoir, les personnes âgées, les femmes, les enfants, les minorités sexuelles, les personnes de couleur et les groupes ethniques.

    We oppose the psychiatric system because it feeds on the poor and powerless, the elderly, women, children, sexual minorities, people of colour and ethnic groups.


  13. Nous nous opposons au système psychiatrique, car il crée une classe stigmatisée de la société qui est facilement opprimée et contrôlée.

    We oppose the psychiatric system because it creates a stigmatized class of society which is easily oppressed and controlled.


  14. Nous nous opposons au système psychiatrique car son influence croissante dans l'éducation, les prisons, le militaire, le gouvernement, l'industrie et la médecine menace de transformer la société en un état psychiatrique constitué de deux classes: ceux qui imposent le «traitement» et ceux à qui il a été imposé ou qui sont susceptibles de l'être.

    We oppose the psychiatric system because its growing influence in education, the prisons, the military, government, industry and medicine threatens to turn society into a psychiatric state made up of two classes: those who impose "treatment" and those who have or are likely to have it imposed on them.


  15. Nous nous opposons au système psychiatrique parce qu'il est terriblement similaire à l'Inquisition, à l'esclavage des personnes comme du bétail et aux camps de concentration nazis.

    We oppose the psychiatric system because it is frighteningly similar to the Inquisition, chattel slavery and the Nazi concentration camps.


  16. Nous nous opposons au modèle médical de «maladie mentale» parce que celui-ci justifie l'intervention psychiatrique involontaire dont le droguage forcé.

    We oppose the medical model of "mental illness" because it justifies involuntary psychiatric intervention including forced drugging.


  17. Nous nous opposons au modèle médical de «maladie mentale» parce qu'il dupe le public dans la recherche et l'acceptation d'un traitement «volontaire» en promotant l'idée que les problèmes fondamentaux de l'homme, qu'ils soient personnels ou sociaux, puissent être résolus par des moyens médicaux ou psychiatriques.

    We oppose the medical model of "mental illness" be cause it dupes the public into seeking or accepting "voluntary" treatment by fostering the notion that fundamental human problems, whether personal or social, can be solved by psychiatric/medical means.


  18. Nous nous opposons à l'utilisation des termes psychiatriques parce qu'ils substituent un jargon à un langage simple et parce qu'ils sont fondamentalement stigmatisants, humiliants, non scientifiques, mystificateurs et de nature superstitieuse. Exemples:

    We oppose the use of psychiatric terms because they substitute jargon for plain English and are fundamentally stigmatizing, demeaning, unscientific, mystifying and superstitious. Examples:

    En langage clair
    (Plain English)
    Dans le jargon psychiatrique
    (Psychiatric Jargon)
    Détenu psychiatrique
    (Psychiatric inmate)
    Malade mental
    (Mental patient)
    Institution psychiatrique
    (Psychiatric institution)
    Hôpital psychiatrique / centre de santé mentale
    (Mental hospital/mental health center)
    Système psychiatrique
    (Psychiatric system)
    Système de santé mentale
    (Mental health system)
    Procédé psychiatrique
    (Psychiatric procedure)
    Traitement / thérapie
    (Treatment/therapy)
    Les difficultés personnelles ou sociales dans la vie
    (Personal or social difficulties in living)
    La maladie mentale
    (Mental illness)
    Caractéristique ou trait socialement indésirable
    (Socially undesirable characteristic or trait)
    Symptôme
    (Symptom)
    Drogues
    (Drugs)
    Médicaments
    (Medication)
    Droguage
    (Drugging)
    Chimiothérapie
    (Chemotherapy)
    Electrochocs
    (Electroshock)
    Electroconvulsivothérapie / Sismotherapie
    (Electroconvulsive therapy)
    Colère
    (Anger)
    Hostilité
    (Hostility)
    Enthousiasme
    (Enthusiasm)
    Manie
    (Mania)
    Joie
    (Joy)
    Euphorie
    (Euphoria)
    Peur
    (Fear)
    Paranoia
    (Paranoia)
    Tristesse / frustration
    (Sadness/unhappiness)
    Dépression
    (Depression)
    Vision / expérience spirituelle
    (Vision/spiritual experience)
    Hallucination
    (Hallucination)
    Non-conformité
    (Non-conformity)
    Schizophrénie
    (Schizophrenia)
    Croyance non majoritaire
    (Unpopular belief)
    Délire
    (Delusion)



  19. Nous croyons que les gens doivent avoir le droit de vivre de quelque manière ou mode de vie qu'ils choisissent.

    We believe that people should have the right to live in any manner or lifestyle they choose.


  20. Nous croyons que les pensées suicidaires et / ou les tentatives de suicide ne doivent pas être traitées comme une question psychiatrique ou juridique.

    We believe that suicidal thoughts and/or attempts should not be dealt with as a psychiatric or legal issue.


  21. Nous croyons que la dangerosité présumée, que ce soit envers soi-même ou envers d'autres, ne doit pas être considérée comme un motif pour refuser la liberté individuelle, et que les seuls actes criminels prouvés devraient être à la base de ce refus.

    We believe that alleged dangerousness, whether to one self or others, should not be considered grounds for denying personal liberty, and that only proven criminal acts should be the basis for such denial.


  22. Nous croyons que les personnes accusées de crimes devraient être jugés pour leurs actes criminels présumés dans le respect de la procédure légale, et que les professionnels psychiatriques ne devrait pas avoir statut d'expert-témoin dans une procédure pénale ni devant les juridictions de droit.

    We believe that persons charged with crimes should be tried for their alleged criminal acts with due process of law, and that psychiatric professionals should not be given expert-witness status in criminal proceedings or courts of law.


  23. Nous croyons qu'il ne devrait y avoir aucune intervention psychiatrique involontaire dans les prisons et que le système pénitentiaire doit être réformé et humanisé.

    We believe that there should be no involuntary psychiatric interventions in prisons and that the prison system should be reformed and humanized.


  24. Nous pensons qu'aussi longtemps que la liberté d'un individu est injustement restreinte, alors personne n'est vraiment libre.

    We believe that so long as one individual's freedom is unjustly restricted no one is truly free.


  25. Nous croyons que le système psychiatrique est, en fait, un programme de pacification contrôlé par les psychiatres et soutenu par les autres professionnels de la santé mentale, dont la fonction principale est de persuader, de menacer ou de forcer les gens à se conformer aux normes et aux valeurs établies.

    We believe that the psychiatric system is, in fact, a pacification programme controlled by psychiatrists and supported by other mental health professionals, whose chief function is to persuade, threaten or force people into conforming to established norms and values.


  26. Nous croyons que le système psychiatrique ne peut être réformé, mais qu'il doit être aboli.

    We believe that the psychiatric system cannot be reformed but must be abolished.


  27. Nous croyons que les réseaux communautaires bénévoles alternatifs au système psychiatrique devraient être largement encouragés et soutenus. Des alternatives telles que les groupes d'entraide mutuelles et de s'aider soi-même, les groupes de défense des droits et d'advocacy, les maisons en coopérative, les centres de crise et d'accueil devraient être contrôlés par les utilisateurs eux-mêmes pour répondre à leurs besoins, tout en garantissant leur liberté, leur dignité et le respect de soi.

    We believe that voluntary networks of community alternatives to the psychiatric system should be widely encouraged and supported. Alternatives such as self-help or mutual support groups, advocacy/rights groups, co-op houses, crisis centers and drop-ins should be controlled by the users themselves to serve their needs, while ensuring their freedom, dignity and self-respect.


  28. Nous exigeons la fin de toute intervention psychiatrique involontaire.

    We demand an end to involuntary psychiatric intervention.


  29. Nous exigeons la liberté individuelle et la justice sociale pour tous.

    We demand individual liberty and social justice for everyone.


  30. Nous avons l'intention de faire de ces mots une réalité et nous n'aurons pas de repos qu'il en soit ainsi.

    We intend to make these words real and will not rest until we do.

(Traduction Jules Malleus 2016)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire