jeudi 20 août 2015

Aux députés de la commission des lois: Les neuroleptiques fabriquent et entretiennent les psychoses

Madame, Monsieur le Député de la Commission des Lois,

Des études récentes prouvent que les médicaments neuroleptiques sont toxiques pour le neurones, les réseaux de dendrites, les cellules gliales. Ils altèrent la perfusion cérébrale et entrainent des pertes de matière grise. Ils provoquent des psychoses d'hypersensibilisation à la dopamine, des psychoses de sevrage, des psychoses tardives et des déficits cérébraux chroniques.

D'autres études sur plusieurs années montrent que les schizophrénies guérissent quand les patients arrêtent leurs traitements contre avis médical, tandis que les patients compliants ne guérissent pas.

Il me parait évident que de tels produits sévèrement neurotoxiques sont susceptibles de créer et d'entretenir les psychoses et que leur prescription est abusive. A fortiori, de prescrire de tels produits sans information ni consentement, c'est à dire injectés de force à des personnes désignées pour cela sans preuve biologique, comme la loi française le permet.

Les pétitionnaires (lien) demandent que les lois n° 2013-869 du 27 septembre 2013, et loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, et lois afférentes, soient changées afin de redonner pouvoir aux usagers contre les abus médicaux et psychiatriques.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur le Député, l'expression de ma considération distinguée.




Références:

Un guide récent bien documenté sur les neuroleptiques,
http://www.madinamerica.com/wp-content/uploads/2015/08/Guide-to-Minimal-Use-of-Neuroleptics-.pdf

Les dits schizophrènes qui arrêtent d'eux-mêmes les neuroleptiques guérissent, les autres non. 2012; etude sur 20 ans, Chicago, Illinois.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22340278

Rétrécissement localisé du cerveau immédiat, l'effet neurotoxique est violent.
http://www.nature.com/news/2010/100606/full/news.2010.281.html

Perte définitive de substance grise, "bienfaits" prétendus...
http://www.nature.com/news/2011/110207/full/news.2011.75.html

Joanna Moncrieff fait le point sur la perte cérébrale:
http://www.madinamerica.com/2013/06/antipsychotics-and-brain-shrinkage-an-update/

Toxicité sur les réseaux de dendrites:
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0006322300010581

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire